mud

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : MUD

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

mud

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 de l’aléoute de Medny.

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mud
\ˈmʌd\
muds
\ˈmʌdz\

mud \ˈmʌd\

  1. (Très rare au pluriel) Boue.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

\ˈmʌd\

  • États-Unis : écouter « mud [ˈmʌd] »

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au latin mutus[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté mud mudien mudion
Adoucissante vud vudien vudion

mud \ˈmyːt\ masculin (pour une femme, on dit : mudez)

  1. Muet.
    • Ha ma redfe unan bennak acʼhanomp da gercʼhat ar beleg d’eocʼh ? a cʼhoulennas Moumoutig digant an daou vud. — (Ivon Krog, Eur zacʼhad marvailhou, Buhez Breiz, 1924, page 126)
      Et si l’un de nous courrait vous chercher le prêtre ? demanda Moumoutig au deux muets.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

mud

  1. Hectolitre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 17,1 % des Flamands,
  • 48,8 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]