Aller au contenu

mulasse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Nom commun 1) (XVIIIe siècle) Dérivé de mule, avec le suffixe -asse.
(Nom commun 2) (1611) De l’occitan muelas (« souffleur, petit cétacé, poisson de mer »), mot défini par Randle Cotgrave comme « marseillais ». Dans les textes et dictionnaires anciens en français, ce mot désigne des cétacés de grande taille, qui peuvent être des cachalots ou des rorquals, présents dans les eaux de la Méditerranée.

Nom commun 1

[modifier le wikicode]
Singulier Pluriel
mulasse mulasses
\my.las\

mulasse \my.las\ féminin

  1. (Vieilli) Jeune mulet ou jeune mule.
    • Notre Foire de Sainte Agathe a été très-bonne pour les bestiaux. [...] Les Espagnols, des Marchands du Dauphiné , du Languedoc & du Limousin fréquentent beaucoup ces Foires pour y acheter de la mulasse ; ils se répandent même pour cela jusques dans les Châteaux & les Fermes. — (Gazette d’agriculure, commerce, arts et finance, Knapen, 1779)
  2. (Par extension) (Vieilli) Production et commerce des mulets.
    • En terme vulgaire, le mot mulasse signifie production du mulet. […] Cette industrie est adoptée par l’agriculture et se répand facilement, parce qu’elle a un débouché toujours assuré, quel que soit l’âge du sujet à vendre, soit pour la France, soit pour l'étranger. — (Antoine Richard, Dictionnaire raisonné d’agriculture et d’économie du bétail, A. Goin, 1854, page 173)

Nom commun 2

[modifier le wikicode]
Singulier Pluriel
mulasse mulasses
\my.las\

mulasse \my.las\ masculin

  1. (Désuet) (Rare) Désignation au XVIIe et au début du XVIIIe siècle des cétacés de grande taille en Méditerranée.
    • Nous vîmes encore plusieurs de ces mulasses qui jetaient si grande quantité d’eau en l’air, qu’il semblait de loin que ce fussent des voiles, & approchant de nous, elles mugissaient & soufflaient horriblement, & s'élançaient si furieusement hors de l’eau, qu’on voyait tout à découvert leur dos & nageoires d’une prodigieuse grandeur. — (Jean Doubdan, Le voyage de la Terre Sainte, Chez Pierre Bienfait, 1661, page 599)
    • Le dixième [jour], ayant aperçu quelques gerbes d’eau s’élever assez haut , je m’informai de ce que ce pouvait être : On me dit que c’était un Mulasse, espece de Balaine [sic] assez commune dans la Méditerranée. — (Jean de La Faye, État des royaumes de Barbarie, Tripoly, Tunis et Alger, Meyndert Uytwerf, 1704, page 8)

Forme de verbe

[modifier le wikicode]
Voir la conjugaison du verbe muler
Subjonctif Présent
Imparfait que je mulasse

mulasse \my.las\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait du subjonctif de muler.

Modifier la liste d’anagrammes

Références

[modifier le wikicode]