muleter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

muleter \my.lə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Archaïsme) Taxer d’une amende, dans le compagnonnage.
    • En 1490, René II, « sur les plaintes qui lui avoient esté faictes des abus glissez dans ses Etats et pays par l’ignorance du temps, dans l’art et mestier de joueur de violons et aultres instrumens, desquels arrivoient tous les jours de grands inconvéniens avoit establi ung maistre dudict mestier, avec pouvoir de créer des lieutenans particuliers, partout où besoin seroit, pour reprimer les abus et les muleter d’une amende de quarante sols. » — (Albert Jacquot, La Musique en Lorraine : étude rétrospective d’après les archives locales, 1886)
    • Et s’il ne l’avoit (son poids), ils faisoient muleter le bolanger qui avoit failli d’une amende de 60 sols pour la première fois, du double s’il y récidivoit, du triple même quelquefois avec confiscation des pains qu’ils envoyoient aux pauvres des hospitaux. — (Chroniques touloises inédites ou Mémoires de Jean Dupasquier […], dans Mémoires de la Société d’archéologie lorraine, vol. 16, 1859)
    • Entre eux, les tondeurs sedanais font des assemblées. Après avoir bien réfléchi et discuté avec les maîtres depuis avril, le 1er août 1750 ils décident d’engager la « cloque », c’est-à-dire la grève générale des sept cents compagnons, et de « muleter » les jaunes de cinquante livres d’amende selon la tradition du compagnonnage auquel ils semblent appartenir. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
  2. (Archaïsme) Condamner à quelque peine [1].

Verbe 2[modifier le wikicode]

muleter \my.lə.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Toréer à l’aide d’une muleta.
    • Voir Voir
      Dans cette corrida
      Le son de l’espérance
      Ces taureaux amoureux
      Que mulètent nos voix
      — (site www.ipernity.com)

Références[modifier le wikicode]