muletier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de mulet avec le suffixe -ier.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin muletier
\my.lə.tje\
muletiers
\my.lə.tje\
Féminin muletière
\my.lə.tjɛʁ\
muletières
\my.lə.tjɛʁ\

muletier \my.lə.tje\ masculin

  1. Qualifie le cheminpassent les mulets.
    • D'ailleurs les militaires on ne les voit guère dans la montagne, dans le bled pour l'excellente raison que les troupes n'ont pas de train muletier. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, page 39, France-Empire, 1963)
    • En 1999, lors de mon premier passage à Shangri-la, anciennement Zhongdian, un ami bouddha vivant m’avait parlé de ce territoire caché là-haut, en allant vers les vallées entre Muli et Litang ; un pays perdu situé dans le Kham tibétain, dans la province du Sichuan. Là-bas, me disait-il, les rivières laissent couler de l’or, où nature est synonyme de sauvagerie piquetée de montagnes aux cimes hiératiques, où les hommes fidèles à leurs traditions vivent détachés du monde. Tel un trésor enfoui, je laissais planer ce rêve de découverte. Juin 2020, après cette longue période de confinement qui a touché le monde entier, la Chine connaît un répit de l’épidémie de Covid-19, une trêve, nous laissant ainsi la possibilité de partir trois semaines sur des pistes muletières en quête de ces territoires cachés. — (Constantin de Slizewicz, “Chine : une caravane vers le Shangri-La”, Le Figaro Magazine, nº 23625, 31 juillet et 1er août 2020, p. 43)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Muletiers espagnols en 1899.
Singulier Pluriel
muletier muletiers
\my.lə.tje\

muletier \my.lə.tje\ masculin (pour une femme on dit : muletière)

  1. (Transport) Celui qui conduit les mulets.
    • Les muletiers espagnols.
    • Vinrent enfin des ânes, et, sur cette noble monture, je me suis mis en route en compagnie d’un honnête Prussien, mon compagnon d'infortune, et d’une demi-douzaine de muletiers ou, pour mieux dire, d’âniers. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 144)
    • Le muletier-chef était un Anglais naturalisé dans ce pays depuis vingt ans. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]