murmurer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Du latin murmurare.

Verbe [modifier]

murmurer \myʁ.my.ʁe\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire entendre un murmure, un bruit de voix sourd et confus.
    • J'ai vu des prisonniers jetés à coups de matraque d’un étage à l’autre et qui, hébétés par la torture et les coups, ne savaient plus que murmurer en arabe les premières paroles d’une ancienne prière. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
  2. Se plaindre sourdement.
    • Personne ne fut empalé ; de quoi plusieurs docteurs murmurèrent, et en présagèrent la décadence de Babylone. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, IV. L'envieux, 1748)
    • Il se soumit sans murmurer.
    • On murmure fort de cela.
    • Il murmure contre ses supérieurs, contre ses parents.
  3. Faire courir sourdement des bruits sur quelque affaire, de quelque nouvelle.
    • Cela n’est pas certain, mais on en murmure.
    • On commence à en murmurer, dans deux jours on en parlera tout haut.
  4. Émettre un son léger, en parlant des eaux, des vents, etc.
    • Un ruisseau qui murmure sur les cailloux. — Le vent murmure dans le feuillage.

murmurer \myʁ.my.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Dire à voix basse, discrètement.
    • On perquisitionne dans les bureaux de l’agence K…, tout simplement. […]. Ripoil est appelé chez le juge d’instruction. On murmure des noms de hauts personnages compromis. On crie à l’escroquerie. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 232)
    • Il murmura son nom.
    • Que murmurez'-vous là ?
    • Cette nouvelle se murmure, on commence à se la communiquer en secret.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]