muselage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Dérivé de museler avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
muselage muselages
\my.zlaʒ\
Muselage d’un chien (1)

muselage \my.zlaʒ\ masculin

  1. Action de museler un animal.
    • Au moyen de ce muselage, les taureaux peuvent être employés aux travaux, et on évite ainsi les inconvénients de l’obésité qui les rend impropres à la reproduction avant l’âge où ils ont acquis tous leurs développements. — (Institution royale agronomique de Grignon, Réunion agricole du 1er juin , Annales de l’agriculture française n° 84, juin 1834, page 5)
    • En raison de l’incubation lente du virus rabique, le muselage des chiens doit être rigoureusement exigé pendant deux mois au moins après le passagè de chiens hydropbobes dans la ville. — (À propos des chiens : la rage à Constantine, L’Avenir de Tébessa, 09/07/1899, page 1)
  2. (Figuré) Fait de réduire au silence, d’empêcher de s’exprimer.
    • Le ministère public, par la voix du substitut Paillot, a soutenu une thèse sur le droit de réponse qui tend carrément au muselage de la critique et au bâillonnement du journalisme. — (Louis Marsolleau, En passant, Le Rappel, 18/12/1897, page 1)
    • Planifiée, téléguidée par Fouad Ali El Himma, cette campagne de muselage des médias aura permis au Palais de détourner l’attention des affaires de Sa Majesté. — (Éric Laurent et ‎Catherine Graciet, Le Roi prédateur, Le Seuil, 2012)

Synonymes[modifier le wikicode]

Fait de réduire au silence :

Traductions[modifier le wikicode]