mystère et boule de gomme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

On trouve cette expression dans un roman de 1947 :
  • Qu’est-ce que tu racontes ? interrogea Robert.
    Mystère et boule de gomme.
    — (Geneviève Néranval, Le joyeux clan des R.T., 1947)
On la trouve aussi bien plus tôt, en 1921, où ça semblerait être une marque de coffre-fort :
  • Nous voyons déjà la Joconde sourire à travers la réclame d’un coffre-fort Mystère et boule de gomme ! — (Jean-François Noël, Propos d’un colérique, in Les Œuvres libres, Fayard, 1921, volume 176, page 101)
Pour certains Référence nécessaire, ce serait un jeu de mots construit à partir de « mystère de la Bégum » faisant référence au roman Les Cinq Cents Millions de la Bégum dont l’ébauche de Jean-François Paschal Grousset a été remaniée par Jules Verne (1879).

Locution interjective [modifier le wikicode]

mystère et boule de gomme \mis.tɛʁ e bul də ɡɔm\ invariable

  1. Interjection exprimant le mystère, l’incompréhension.
    • Ce n’est pas croyable : il faut qu’il ait faim pour que l’appétit vous vienne ! Est-ce sublime ? Est-ce grotesque ?
      GILLOU. — Mystère et boule de gomme.
      — (Henry de Montherlant, Demain il fera jour, pièce en trois actes, Gallimard, 1949)
    • Martin Baysse posa un doigt sur ses lèvres et cligna de l’œil : — Un truc à moi ! Mystère et boule de gomme ! — (Henri Troyat, Les Semailles et les Moissons, tome 3 : La Grive, 1956)
    • Comment, d’un déguisement parfait parce qu’il semble que sa porteuse n’a de réalité que déguisée, peut-on passer à une aussi parfaite absence de déguisement ? Mystère et boule de gomme : voilà ce que, présente, me soufflerait peut-être Wang Yuen-chen, à qui l’un de mes compagnons avait appris cette locution, dont elle usait un peu à tort et à travers sans cesser de s’en amuser. — (Michel Leiris, La Règle du jeu, tome III : Fibrilles, 1966)
    • Comment il a fait pour grimper ces échelons, mystère et boule de gomme ! ajouta Mrs Sixsmith en souriant. — (Ronald Firbank, Œuvres romanesques, tome 1, 1984 : nouvelle Caprice (publiée en anglais, sous le même titre, en 1917), traduction de Gérard Joulié)

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mystère et boule de gomme mystères et boules de gomme
\mis.tɛʁ e bul də ɡɔm\

mystère et boule de gomme \mis.tɛʁ e bul də ɡɔm\ masculin

  1. (Par extension) (Par plaisanterie) Mystère.
    • Diane » est un récit piégé toutes les trois lignes par un mystère et boule de gomme. — (Jeanne Bem, Le texte traversé, 1991)
    • J’en avais assez de ses mystères et boules de gomme. — (Fernando Arrabal, L’extravagante croisade d'un castrat amoureux, 1989)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « mystère et boule de gomme [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « mystère et boule de gomme [Prononciation ?] »