néo-zélandais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De Nouvelle-Zélande, où Nouvelle est changé en néo-, et où Zélande est complété par le suffixe -ais.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin néo-zélandais
\ne.o.ze.lɑ̃.dɛ\
Féminin néo-zélandaise
\ne.o.ze.lɑ̃.dɛz\
néo-zélandaises
\ne.o.ze.lɑ̃.dɛz\

néo-zélandais \ne.o.ze.lɑ̃.dɛ\ singulier et pluriel identiques (orthographe traditionnelle)

  1. (Géographie) Relatif à la Nouvelle-Zélande, à ses habitants, les Néo-Zélandais.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
néo-zélandais
\ne.o.ze.lɑ̃.dɛ\

néo-zélandais \ne.o.ze.lɑ̃.dɛ\ masculin (pour la femelle on dit : néo-zélandaise) singulier et pluriel identiques (orthographe traditionnelle)

  1. (Zoologie) Race de lapins, originaires des États-Unis, de taille moyenne, à robe blanche.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Christian Meyer, éditeur scientifique, Dictionnaire des sciences animales, Cirad, Montpellier, France, 2020, [date de consultation : octobre 2013], article lapin Néo-Zélandais
  • Confédération nationale de l’aviculture française, Standards officiels des lapins de race, Imprimeries Réunies, Strasbourg, 1963, pp. 89–91, article : Néo-Zélandais