nappe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : nappé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin mappa (« serviette ») avec altération de la consonne initiale.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
nappe nappes
\nap\

nappe \nap\ féminin

  1. Linge dont on couvre la table.
    • Nappe fine, ouvrée, damassée, unie, blanche, de couleur.
    • […], sur deux chaises était posé un cercueil de bois blanc, à demi recouvert d’une nappe de toile écrue qu’ornaient seulement le crucifix de cuivre et le rameau de buis bénit. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Nappe d’autel, linge dont on couvre l’autel.
    • Nappe de communion, linge qu’on étend devant les communiants.
  2. (Par extension) Tout assemblage de fil qui se présente à plat.
    • La nappe formée passe alors entre deux cylindres cannelés 2 et 3, soumis à une forte pression au moyen d’un système de leviers avec contrepoids 5. (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  3. (Architecture des ordinateurs) Assemblage de fils à plat reliant la carte mère à certains périphériques. On utilise parfois le terme de limande.
Nappe d'ordinateur.
  1. Vaste étendue.
    • Cependant l’incendie prenait des proportions formidables […] ; la prairie n’était plus qu’une nappe de flammes, au milieu de laquelle couraient affolées de terreur les bêtes fauves. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  2. (Géologie) Ensemble des eaux comprises dans la zone saturée d’un horizon du sol ou d’un aquifère.
    • Dès la fin novembre, les plantations de peupliers peuvent débuter […]. À l'exception toutefois des stations où la nappe remonte près de la surface en hiver. Dans ces parcelles, mieux vaut attendre mars, voire avril. (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations., dans La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
  3. (Chasse) (Pêche) Sorte de filet.
    • On les tend bien roide avec des piquets ; on laisse entre les nappes autant d’espace qu’elles peuvent en couvrir, et un homme caché dans une loge à peu de distance, les tire lorsque les oiseaux sont dans l’espace qui doit les envelopper, ensorte que les nappes se ferment comme les deux battants d’une porte. (Anonyme, L’Agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
  4. (Chasse) Peau du cerf qu’on étend par terre, quand on veut donner la curée aux chiens.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe napper
Indicatif Présent je nappe
il/elle/on nappe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je nappe
qu’il/elle/on nappe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
nappe

nappe \nap\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de napper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de napper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de napper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de napper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de napper.

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « nappe [nap] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France (nappe)

Italien[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
nappa
\ˈnap.pa\
nappe
\ˈnap.pe\

nappe \ˈnap.pe\ féminin

  1. Pluriel de nappa.

Norvégien[modifier]

Étymologie[modifier]

De hneppa (« serrer »).

Verbe[modifier]

nappe \Prononciation ?\

  1. Happer.

Dérivés[modifier]