narrateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé du verbe narrer avec le suffixe -ateur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
narrateur narrateurs
\na.ʁa.tœʁ\

narrateur \na.ʁa.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : narratrice)

  1. Personne qui narre, qui raconte quelque chose.
    • Entre ces deux romans, Maupassant se « déflaubertise » pour tenter le néologisme, se libère des dogmes énoncés par le maître sur l’impersonnalité du narrateur et sur la technique de l’objectivité. — (Catherine Botterel, Le mal fin de siècle dans l’œuvre de Maupassant, 2000, page 500)
    • … ; mais, comme à chaque fois il était revenu prendre sa place, le narrateur, momentanément interrompu, n’en avait pas moins continué son récit… — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)

Notes[modifier le wikicode]

En littérature, on emploie généralement ce terme avec une majuscule pour se référer spécifiquement à la voix narrative d'À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, comme l'illustre cet exemple :

    • Certes, la « vraie vie », comme l’exprime le Narrateur d’À la recherche du temps perdu, « habite à chaque instant chez tous les hommes aussi bien que chez l’artiste ». Or, seul l’artiste parvient à la vivre « pleinement », c’est-à-dire à en exploiter artistiquement la matière, sans se contenter de la jouissance immédiate et stérile.— (Anna Lushenkova, « La vie « pleinement vécue » selon Marcel Proust et la « vie “pleine” » d'après Ivan Bounine », in Revue de littérature comparée, 2010/2, n°134, cité sur cairn.info (voir sur le site))

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]