ne pas avoir inventé la corde à tourner le vent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

D'une vieille légende (ou vieille plaisanterie) des marins (voire de meuniers) qui mentionne une corde à tourner le vent. Pour la légende, Paul Sébillot la signale encore en 1904 dans Le Folk-Lore de la France: Le Ciel et la Terre, vol.1 : « On parle encore sur nos côtes de la corde à tourner le vent : les marins disent parfois que le curé de Cancale la possède et, quand la brise ne souffle pas à leur gré, ils jurent contre lui. » Pour la plaisanterie , cité par Nicolas Jolivot en 1994, dans Le Saumurois des moulins & des meuniers: heurs et malheurs de la meunerie à vent (Éditions Cheminements) où les meuniers envoyaient les enfants naïfs chercher la corde à tourner le vent.

Locution verbale [modifier le wikicode]

ne pas avoir inventé la corde à tourner le vent \nə pa.z‿a.vwa.ʁ‿ɛ̃.vɑ̃.te la kɔʁ.d‿a tuʁ.ne lə vɑ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. Ne pas être très malin.
    • Une autre fois, comme Oneille se promenait à l'entrée de la ruelle qui conduit au parloir du petit séminaire, un autre habitant, qui n’avait pas l'air d’avoir inventé la corde à tourner le vent, l'aborde en lui disant, le chapeau à la main : […]. — (Louis Fréchette, Originaux et détraqués, Bibebook, 2013, page 20)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir ne pas avoir inventé la poudre

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir ne pas avoir inventé la poudre

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « ne pas avoir inventé la corde à tourner le vent [Prononciation ?] »