ne voilà-t-il pas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir ne, voilà, t-il et pas

Locution verbale [modifier]

ne voilà-t-il pas \nə vwa.la.til pɑ\

  1. (Désuet) Souligne la surprise provoquée par un phénomène récemment survenu ou sur le point de survenir.
    • Peste soit de la gourmande avec son boudin, dit le mari ; ne voilà-t-il pas un beau souhait, nous n’en avons plus que deux à faire ; pour moi, je suis si en colère, que je voudrais que tu eusses le boudin au bout du nez. (Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, Conte des trois souhaits, XVIIIe siècle)
    • Ne voilà-t-il pas qu’il me fait la farce de ne plus bouger, de ne plus crier. (Comtesse de Ségur, La Sœur de Gribouille, 1862)
    • Tant mieux, cela déconsidère toujours le gouvernement. Ne voilà-t-il pas ce qu’on appelle un signe des temps ? (Guy de Maupassant, En rôdant, 1883)
Note[modifier]
Pour la classification de cette locution comme verbe, voir voilà.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]