nec plus ultra

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Du latin nec plus ultra (« rien, pas au-delà ») ; ou non plus ultra, attesté en anglais au XVIIIe siècle, et la forme la plus courante[1] au XIXe siècle. Selon certains, elle viendrait d’une inscription faite par Hercule lorsqu’il sépara Calpé et Abyla créant le détroit de Gibraltar.

Locution nominale [modifier le wikicode]

nec plus ultra \nɛk.ply.s‿yl.tʁa\ ou \nɛk.ply.z‿yl.tʁa\ masculin singulier

  1. (Vieilli) Limite spatiale ou matérielle.
    • Il y a une limite qu’on ne franchit pas. À Cadix et devant Murillo, Horace Vernet rencontra cette limite, son nec plus ultra. — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Nouveaux Lundis, 1861–1870)
  2. (Figuré) Summum, degré le plus haut, ce qu’il y a ou ce qui se fait de mieux.
    • Il y a dans les Marrons du feu une feuille qui ne contient que treize syllabes ; c’est le nec plus ultra du genre, et il n’est pas donné à beaucoup de s’élever à cette hauteur. — (Théophile Gautier, Le Bol de punch, 1833)
    • Le goût est la qualité fondamentale qui résume toutes les autres qualités. C’est le nec plus ultra de l’intelligence. — (Comte de Lautréamont, Poésies I, 1870)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « nec plus ultra », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  • « nec plus ultra », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994