nep

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : NEP, nép, nẹp, nếp, Nep., Nép.

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

nep

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du népalais.

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

nep \nep\

  1. Aucun, nul.
    • Em daremprediñ raent koulz en noz hag en de, — Hep diskouez nep doujañs eus a cʼhalloud Doue. — (Fañch an Uhel, Gwerziou Breiz-Izel I, Lorient, 1868, page 44)
      Ils se fréquentaient la nuit comme le jour, — Sans montrer aucune crainte de la puissance de Dieu.
    • N’am eus ennocʼh un nep fiziañs, — En nep feson, nep asurañs. — (Fañch an Uhel, Soniou Breiz Izel vol 1, Paris, 1890, page 164)
      Je n’ai en vous aucune confiance, — D’aucune manière, aucune assurance.
  2. N’importe quel.

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Nanticoke[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du proto-algonquien *nepyi.

Nom commun [modifier le wikicode]

nep

  1. Eau.
Notes[modifier le wikicode]

Terme du vocabulaire nanticoke de John Heckewelder de 1785.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

nep \Prononciation ?\ masculin (Indénombrable)

  1. Pacotille, toc.
    • Dat is nep.
      C’est du toc.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]