neptunien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Neptunien

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Géologie) (début XIXe siècle) Du nom de Neptune, le dieu antique des mers.
(Astronomie) (fin XIXe siècle) Du nom de la planète.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin neptunien
\nɛp.ty.njɛ̃\
neptuniens
\nɛp.ty.njɛ̃\
Féminin neptunienne
\nɛp.ty.njɛn\
neptuniennes
\nɛp.ty.njɛn\

neptunien masculin

  1. (Géologie) (Vieilli) Qualifie les terrains formés par dépôt au fond de l’eau.
    • Maintenant cette fluidité est-elle le résultat d’une chaleur intense, ou d’un liquide primordial ? Est-elle due au système vulcanique ou au système neptunien, au feu central ou à l’océan universel ? — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes, tome 1, 1833)
    • Les terrains de formation neptunienne ont été formés par les eaux de la mer sur les rivages, à l’embouchure des fleuves, en pleine mer, ou sur les rives des fleuves, dans le lit des lacs, ce sont les terrains intermédiaires, secondaires, tertiaires, diluviens, etc. — Les terrains volcaniques ou d’origine plutonienne sont composés de matières vomies par les volcans, comme les laves, les basaltes, les trachites, etc., ou sorties par épanchement, comme les granits, les porphyres, etc. ; enfin, des dépôts plutoniens ont été remaniés par les eaux et ont formé de nouveaux dépôts pluto-neptuniens (conglomérats volcaniques) ; des dépôts neptuniens ont été remaniés, au contraire, par des dépôts plutoniens qui les ont altérés, comme des argiles qui ont été cuites par des courants de lave ; on a alors des roches neptuno-plutoniennes (nous renvoyons, pour plus de notions, aux mots Roches, Terrains.) — (Dictionnaire de la conversation et de la lecture, tome 27 (Fer-Fos), 1836)
  2. (Astronomie) Relatif à la planète Neptune.
    • Il en résulte que la surface du soleil neptunien est 900 fois plus petite que celle du nôtre, et que la chaleur et la lumière solaires y sont réduites dans la même proportion. — (Camille Flammarion, Les Terres du ciel, C. Marpon et E. Flammarion, Éditeurs, Paris, 1884)
    • D’après cela, ce monde serait donc 4,3 fois plus large en diamètre que la Terre, et 78 fois plus volumineux qu’elle. De même nature, toujours, que les autres planètes de cet ordre, le globe neptunien est constitué d’éléments dont la faible densité est évaluée à 1,20 (eau=1). — (Lucien Rudaux, Gérard Henri de Vaucouleurs, Astronomie : les astres, l’univers, Larousse, 1948)
  3. Relatif à Neptune, Dieu de la mythologie romaine.
  4. Ainsi naguère éclata notre joie , quand ce guerrier neptunien, après avoir menacé Rome des fers dont il avait délivré ces perfides esclaves devenus ses amis, a fui le détroit où il vit s’embraser ses vaisseaux. — (Baron Walckenaer, Histoire de la vie et des poésies d’Horace, 1840)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

(Géologie) :

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]