neurasthénique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De neur-, préfixe tiré du grec ancien νεuρóς, neuros (« nerf »), et d’asthénique, tiré également du grec ancien ασθήνος, asthènos (« sans résistance ») ; on le traduit aussi comme une absence ou une perte de force.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
neurasthénique neurasthéniques
\nø.ʁas.te.nik\

neurasthénique \nø.ʁas.te.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est atteint de neurasthénie, qui a rapport à la neurasthénie.
    • État neurasthénique.
  2. (Figuré) fatiguant, triste
    • D’un succès historique pour les droits civils, Jeff Nichols tire un film paradoxalement neurasthénique. — (Didier Péron, LOVING, la banalité du bien, Libération.fr 16 mai 2016)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
neurasthénique neurasthéniques
\nø.ʁas.te.nik\

neurasthénique \nø.ʁas.te.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne atteinte de neurasthénie.
    • Néanmoins, le possible ne comprend pas seulement les rêves des neurasthéniques, mais aussi les desseins encore en sommeil de Dieu. — (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Philippe Jaccottet, 1956, page 20)
    • Rien de plus risible, par exemple, que les neurasthéniques, hypertrophiques du moi, pour lesquels le monde n’existe qu’en fonction d’eux-mêmes ; que les vaniteux ; que les cabotins de toutes sortes. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 224)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]