niaisage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir niais, niaiser et -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
niaisage niaisages
\njɛ.zaʒ\

niaisage \njɛ.zaʒ\ masculin

  1. (Québec) (Familier) Action de faire des niaiseries, de perdre son temps, de s’occuper de futilités.
  2. (Québec) (Familier) Procrastination ou lenteur à faire les choses.
    • Denis Monière s’en est pris aux « tergiversations », au « niaisage », au « tataouinage » entourant le projet d’indépendance du Québec au sein du Parti québécois (PQ) et de Québec solidaire. — (Le Devoir)
    • Je retiens surtout que le Wild a lancé un message clair à la LNH, c’est fini le «niaisage» pour cette organisation. L’auteur fait référence à le gestion de l’équipe auparavant médiocre […] — (http://www.rds.ca/1.484521)
  3. (Québec) (Familier) Action de narguer.
    • Par «niaisage de courtoisie», Jeffrey Sagor-Metellus fait référence à des remarques de mauvais goût que lui faisait habituellement Jean-Loup Lapointe. — (Le Devoir)
  4. (Québec) (Familier) Tentative de déjouer ce que souhaite son interlocuteur.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]