niellure

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) De nieller (« orner d’une nielle ») avec le suffixe -ure, attesté vers 1150 sous la forme neelure.
(Nom commun 2) (1558) De nieller (« gâter par la nielle ») avec le suffixe -ure.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
niellure niellures
\njɛ.lyʁ\

niellure \njɛ.lyʁ\ féminin

  1. (Arts) Art du nielleur, ancienne technique d'orfèvrerie utilisant un émail noir, le nielle ; résultat de ce travail.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
niellure niellures
\njɛ.lyʁ\

niellure \njɛ.lyʁ\ féminin

  1. (Désuet) Dégât causé au blé par la nielle.
    • Nous sommes à la merci du ciel inconstant qui fait pleuvoir sur le tendre épi, non seulement les eaux nourrissantes de la pluie, mais encore la rouille inhérente & consumante de la niellure. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Élévations sur les mystères, in Œuvres de messire Jacques-Bénigne Bossuet, tome 2, A. Boudet, 1772 (posthume), page 94)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]