nippe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : nippé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Probablement issu de guenipe au sens étymologique de « guenilles, vieux habits », avec aphérèse du groupe initial, inhabituelle en français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nippe nippes
\nip\

nippe \nip\ féminin (surtout employé au pluriel)

  1. (Familier) (Habillement) Vêtement de peu de valeur.
    • C’est bien, mon enfant; mais si tu m’en crois, tu jetteras tes vieilles nippes par la fenêtre, tu feras venir des étoffes, et tu prendras les modes qu’on suit ici. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, t. 2, 4, 1833)
    • Et puis je le soigne; je ne peux pas toujours l'empêcher d'être en loques, le pauvre petit; mais quand j'ai quelque nippe, je l'arrange pour l'habiller. — (George Sand, La petite Fadette)
    • Ce monde vit sans honte, en plein air, devant tous, faisant bouillir leur marmite, mangeant des choses sans nom, étalant leurs nippes trouées, dormant, se battant, s’embrassant, puant la saleté et la misère. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, chapitre I ; réédition 1879, page 7)
    • Quand le coffre fut arrivé, on commença le transport.
      Ils enlevaient, l’un après l’autre, les manchettes, les collerettes, les chemises, les bonnets, toutes les pauvres nippes de la bonne femme étendue là, derrière eux, et les disposaient méthodiquement dans le coffre à bois.
      — (Guy de Maupassant, En famille, dans La maison Tellier, 1891, réédition Le Livre de Poche, page 153)
    • C'est pour lui prendre ces quatre nippes qu'on a égorgé cette pauvre fille-là. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Au lieu des brillants aides de camp du général Ordonov, au lieu des corrects officiers tchécoslovaques, j'avais maintenant en face de moi une cinquantaine d'individus relevant des types les plus hétérogènes, revêtus des nippes les plus hétéroclites. — (Pierre Benoit, Le Soleil de minuit, Albin Michel, 1930, réédition Le Livre de Poche, page 205)
    • Les yeux ronds de la bonne religieuse laïcisée toute gaie sont mobiles autant que ses lèvres mais ces deux volubilités n'ont pas la même signification. Les yeux vont-ils d'une extrémité à l’autre de l'orbite, en opérant des roulades, ils acquiescent, tandis que la bouche, en se tordant, comme une nippe autour des mots qu'elle ne dit pas, proteste, nie. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 269)

Dérivés[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe nipper
Indicatif Présent je nippe
il/elle/on nippe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je nippe
qu’il/elle/on nippe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
nippe

nippe \nip\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de nipper.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de nipper.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de nipper.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de nipper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de nipper.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Massachusett[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du proto-algonquien *nepyi.

Nom commun [modifier le wikicode]

nippe \Prononciation ?\

  1. Eau.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]