noël

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Noel, Nóel, Noël

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du nom de la fête de Noël.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
noël noëls
\nɔ.ɛl\

noël \nɔ.ɛl\ masculin

  1. Cadeau offert à l’occasion de cette fête.
    • C’était quoi ton noël ?
  2. Chant, cantique spirituel destiné à être chanté au moment de Noël.
    • Dans la soirée, j’écoutai quelques noëls allemands : les chorales étaient trop bien conduites ; ces noëls paraissaient militaires. (Jacques Lusseyran ; Et la lumière fut, 1953)
    • C’étaient de petits enfants qui chantèrent un noël. (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il existe beaucoup d’autres noëls, il en est un originaire des environs de Gérardmer, où il est dit que les rois Mages se voyant menacés par le berger Robin, tirèrent… leurs pistolets ! — Pas mal comme anachronisme ! (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
  3. Airs sur lesquels ces cantiques ont été faits.
    • Exécuter des noëls sur l’orgue.
  4. (Vieilli) Certaines chansons satiriques qui se faisaient sur ces airs.
    • Il courut un noël contre le ministère.
  5. (Vieilli) Cri de réjouissance pour la naissance du Sauveur.
  6. (Vieilli) (Par extension) Cri que le peuple poussait autrefois à l’occasion d’un événement qu’il considérait comme heureux, à la naissance d’un prince, au mariage ou à l’arrivée d’un souverain, etc.
    • Quand le roi parut, tout le peuple se mit à crier : Noël !

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Chant, cantique spirituel destiné à être chanté au moment de Noël :

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]