nomenclature binomiale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de nomenclature et de binomial

Locution nominale [modifier le wikicode]

nomenclature binomiale \no.mɑ̃.kla.tyʁ bi.nɔ.mi.al\ féminin (pluriel à préciser)

  1. Variante de nomenclature binominale.
    • Ils leur ont imposé un nom. Mais ce nom, il l’ont exclu de la nomenclature binomiale et ils l’ont relégué, pour ainsi dire, dans les magasins de curiosité. Il est probable qu’ils seraient revenus de leurs préventions, s’ils eussent voulu mettre, à l’ordonnance des détails des classes inférieures, la même application qu’ils ont mise à l’histoire des animaux vertébrés. — (Maximilien Spinola, Essai monographique sur les Clérites, insectes coléoptères, tome 1, Gênes : Imprimerie de frères Ponthenier, 1844, p. 18)
    • Il est certainement nécessaire d'arriver à connaître les nombreuses variations auxquelles sont soumises presque toutes les espèces, et celle-ci en particulier, mais il y a moyen de le faire sans encombrer la nomenclature, surtout la surtout la nomenclature binomiale, ainsi que je l'ai dit dans l'Introduction, p. 6. — (George Albert Boulenger, Les roses d'Europe de l'Herbier Crépin: (Grande-Bretagne, France, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Allemagne), Bruxelles : éd. Goemaere, 1924, p. 305)
    • L'on ne peut oublier que le Systema Naturae étendait sa nomenclature binomiale aux trois règnes de la nature. De ces trois règnes, le seul qui nous soit précisément connu est également le seul où la nomenclature linnéenne soit tombé en désuétude. Les binômes latins ont cédé le pas aux symboles algébroïdes et nul ne prétend plus qu'il soit erroné, incommode, voire impie d'écrire NaCl et non plus Sal marinum. — (Guy Roberty, « Proposition sur la nomenclature des groupements systématiques de rang inférieur à l'espèce », dans Candollea, volume 10, Paris : Conservatoire botanique, 1946, p. 340)
    • Cette nomenclature binomiale a été introduite, en botanique d'abord puis en zoologie, par le célèbre naturaliste suédois Cari von Linné (1707- 1778); elle est devenue une règle internationale non sans donner lieu à d’interminables querelles de spécialistes sur sa validité lorsqu'on l'applique aux animaux domestiques. — (Roland Jussiau, Louis Montméas & Jean-Claude Parot, avec la participation de Michel Méaille, L'élevage en France: 10 000 ans d'histoire, Dijon : Educagri Éditions, 1999, p. 79)
    • Ainsi pour éviter les confusions, tous les arbres proposés par les pépinières de Bazainville sont désignés selon la nomenclature binomiale latine. — (Nom des arbres - Nomenclature binomiale sur www.pepinieres-bazainville.fr)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]