normatif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1868) De norme, avec le suffixe -atif.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin normatif
\nɔʁ.ma.tif\

normatifs
\nɔʁ.ma.tif\
Féminin normative
\nɔʁ.ma.tiv\
normatives
\nɔʁ.ma.tiv\

normatif \nɔʁ.ma.tif\

  1. (Sociologie) Qui a tendance à conforter la norme, qui rend conforme à la norme, qui dénonce tout écart de la norme.
    • Trop souvent […] les définitions de la culture générale sont posées a priori en fonction des œuvres du passé ou du système normatif d’une élite, sans qu’il soit tenu compte des valeurs culturelles réelles ou potentielles vécues dans les différents milieux sociaux. — (Joffre Dumazedier et Aline Ripert, Loisir et culture, 1966)
  2. Qui tente d’établir la norme et d’orienter l’usage.
    • La CNDS semble penser que cette réforme ne s'impose pas car, écrit-elle, « la seule application des textes normatifs existants et de la jurisprudence suffirait à éviter les manquements les plus fréquents ». — (Ultimes critiques de la CNDS sur la « fouille à nu » en France, LePoint.fr, 18 mai 2010)
    • […] former des consommateurs ou, c’est le choix de Rioux, former des hommes normatifs, « c’est-à-dire des êtres qui pourraient enfin développer librement toutes leurs facultés ». — (L’Engagement de Marcel Rioux, Le Devoir.com, 12 février 2011)
  3. (Législation) Qui a trait à la gestion des textes législatifs et réglementaires.
    • Afin de mieux assurer l’application des lois et la mise en œuvre des réformes, la circulaire du Premier ministre du 7 juillet 2011 relative à la qualité du droit définit les modalités propres à assurer un meilleur pilotage de l’activité normative, une programmation, nécessairement précoce, des différentes étapes d’élaboration des textes identifiés comme prioritaires et le suivi dynamique de ces étapes. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  4. (Par extension) (Droit) Caractère de ce qui est impératif et univoque.
    • Au stade de l’analyse préalable au moins, il conviendra d’envisager une approche alternative consistant à simplifier le dispositif, à donner aux règles applicables un caractère plus générique ou à recourir, pour partie, à un autre mode de régulation non normatif. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
    • Ces deux principes n'en répondent pas moins à une exigence commune : la loi doit être affectée d'une charge normative certaine, autrement dit d'une charge qui ne doit être ni nulle ni manifestement incertaine ou insuffisante. — (Bertrand Mathieu, La normativité de la loi : une exigence démocratique, Cahiers du conseil constitutionnel n°21, janvier 2007 → lire en ligne)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Muntzenheim) : écouter « normatif »

Références[modifier le wikicode]