nouveau venu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : nouveau-venu

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de nouveau et du participe passé de venir : venu.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin nouveau venu
\nu.vo və.ny\
nouveaux venus
\nu.vo və.ny\
Féminin nouvelle venue
\nu.vɛl və.ny\
nouvelles venues
\nu.vɛl və.ny\

nouveau venu \nu.vo və.ny\ masculin

  1. Celui qui vient d’arriver dans un lieu ou d’être admis dans un groupe.
    • Pendant que le nouveau venu se débitait à lui-même ce monologue, un autre cavalier, entré par l’autre bout de la rue, […], s’arrêtait et demeurait aussi en extase devant l’enseigne de la Belle-Étoile. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV)
    • D’abord, les deux nouveaux venus parurent terribles, puis ils furent agréables et désirables comme des frères. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 340 de l’éd. de 1921)
    • Les bistros regorgeaient d’hommes, de femmes endormis, que parfois le garçon réveillait pour qu’ils cédassent la place à de nouveaux venus. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Nous réservâmes aux nouveaux venus un accueil qui fut cordial et empressé, mais le temps n’était pas aux effusions et d’un commun avis, il fallait agir vite. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]