nul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi :

Conventions internationales[modifier]

Symbole[modifier]

nul

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du nusa laut.

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin nullus.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin nul
\nyl\
nuls
\nyl\
Féminin nulle
\nyl\
nulles
\nyl\

nul \nyl\

  1. De valeur égale à zéro.
    • La charge d'un neutron est nulle.
  2. Qui est sans valeur, sans effet, qui se réduit à rien.
    • Les capitaines de goélettes m’avaient tous conseillé d'entrer à l’étale de basse mer quand le courant est nul. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La Grande-Bretagne, qui s’est isolée tout récemment, et a des conditions écologiques relativement uniformes, a un endémisme presque nul. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.69)
  3. (En particulier) (Droit) Il se dit des actes qui, étant contraires aux lois, pour le fond ou dans la forme, sont comme s’ils n’étaient pas, et ne peuvent avoir leur effet.
    • Élection nulle pour vice de forme.
    • Ce testament est nul dans le fond et dans la forme.
    • L’arrêt le déclare nul, de nul effet, de nulle valeur.
  4. Mauvais, de mauvaise qualité, sans intérêt, qui ne vaut rien.
    • Ce film, ce livre, ce service est complètement nul.

Synonymes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Adjectif indéfini[modifier]

Masculin nul
\nyl\
Féminin nulle
\nyl\

nul \nyl\ singulier

  1. (Au singulier, devant un nom) Aucun.
    • Quoiqu’il résidât dans la ville principale de Mars, Ulfète, nulle cité ne le réclamait comme citoyen. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
    • Dans dix ans, parmi les vestiges de Beaumat, les souffles du vent, les croassements des corbeaux et la chute des pierres retentiront seuls ; nulle oreille humaine ne les entendra et la cloche du village elle-même se taira, fatiguée de tinter seulement pour les morts. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La vieille route est une fondrière que sauf le « piéton », porteur de la gazette ou de lettres, nul étranger n’emprunte plus. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin nul
\nyl\
nuls
\nyl\
Féminin nulle
\nyl\
nulles
\nyl\

nul \nyl\ masculin

  1. (Injurieux) Personne qui est nulle.
    • Quel nul ! C’est un incapable.
    • Oh le nul ! (expression enfantine)
    • Vous êtes tous des nuls ! (Les Profs)

Dérivés[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
nul nuls
\nyl\

nul \nyl\ masculin

  1. (Sport) (Par ellipse) (Familier) Match nul.
    • Concéder le nul.
Note[modifier]
  • Il existe un sens particulier au féminin : voir nulle.

Pronom indéfini[modifier]

nul \nyl\ masculin singulier

  1. Personne, aucune personne.
    • La partie basse de New York ne fut bientôt plus qu’une fournaise d’où nul n’avait chance d’échapper. (H.G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 243, Mercure de France, 1921)
    • Faites une France très forte, et nul n’osera jamais convoiter ses colonies. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le canon grondait en avant de nous, comme un orage lointain ; nous entendions cela depuis Toul ; ce n'était pour moi qu'une sorte d'éloquence. Nul parmi nous ne savait rien de la guerre. (Alain, Souvenirs de guerre, p.9, Hartmann, 1937)
    • Il contempla son verre où la lumière de la lampe se réfractait et soupira :
      Nul n'y peut rien!
      (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, p. 90)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « nul [nyl] »

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin nullus.

Adjectif[modifier]

Nombre Cas Masculin Féminin Neutre
Singulier Sujet nuls nule nul
Régime nul
Pluriel Sujet nuls nule
Régime nuls

nul \nyl\

  1. Nul, aucun.
    • Pro Deo amur et pro christian poblo et nostro commun salvament, dist di in avant, in quant Deus savir et podir me dunat, si salvaraeio cist meon fradre Karlo, et in adiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dist, in o quid il mi altresi fazet; et ab Ludher nul plaid numquam prindrai, qui meon vol, cist meon fradre Karle in damno sit. (Serments de Strasbourg)
      Pour l’amour de Dieu et pour le peuple chrétien et notre commun salut, à partir de ce jour, autant que Dieu me donnera savoir et pouvoir, je défendrai mon frère Charles par mon aide et en toute chose, comme on doit de droit secourir son frère, pourvu qu’il fasse de même pour moi, et je ne prendrai jamais avec Lothaire aucun plaid qui, de ma volonté, soit dommageable à mon frère Charles.

Danois[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

nul \Prononciation ?\ masculin

  1. Zéro.

Espéranto[modifier]

Étymologie[modifier]

Du russe нуль, noulʹ.

Adjectif numéral[modifier]

nul \nul\

  1. Zéro.

Néerlandais[modifier]

Nom commun[modifier]

Nombre Singulier Pluriel
Nom nul nullen
Diminutif nulletje nulletjes

nul \nʏl\ féminin/masculin

  1. Zéro.
    • op nul instelbaar.
      à remise à zéro.
    • van nul en gener waarde.
      nul et non avenu.
    • nul op het rekest.
      une fin de non-recevoir.
  2. (Électricité) Neutre.

Prononciation[modifier]

  • Pays-Bas : écouter « nul [nʏl] »

Slovio[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

nul \nul\

  1. Zéro.