nymphette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de nymphe, avec le suffixe -ette. Terme popularisé à la suite de la publication par Vladimir Nabokov de son roman Lolita en 1955.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nymphette nymphettes
\nɛ̃.fɛt\

nymphette \nɛ̃.fɛt\ féminin

  1. Petite nymphe.
    • Petite Nymphe folastre,
      Nymphette que j'idolatre,
      Ma mignonne dont les yeulx
      Logent mon pis et mon mieux ;
      Ma doucette, ma sucrée,
      Ma Grace, ma Cytherée,
      Tu me doibs pour m'apaiser
      Mille fois le jour baiser.
      — (Pierre de Ronsard, « Amourette », Œuvres complètes, t. I, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade, p. 1222)
  2. Pré-adolescente sexualisée par le regard d’un homme mûr, le nympholepte.
    • Il advient parfois que de jeunes vierges, entre les âges limites de neuf et quatorze ans, révèlent à certains voyageurs ensorcelés, qui comptent le double ou le quintuple de leur âge, leur nature véritable. Non pas humaine, mais nymphique, c’est à dire démoniaque ; ce sont des créatures élues que je me propose de désigner sous le nom générique de « nymphettes ». — (Nabokov, traduction de E. H. Kahane, Lolita, Gallimard, « Du monde entier », 1959, chap. V, page 21)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]