obliquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin obliquare.

Verbe [modifier le wikicode]

obliquer \ɔ.bli.ke\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prendre une direction oblique.
    • Les rétrogradations du soleil et de la lune peuvent survenir en raison de l’obliquité du ciel qui se trouve par moments contraint à obliquer ; […]. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
    • Nous gagnons le haut de la ville et suivons d'abord la route de la Perdoma ; puis, obliquant à gauche, nous nous engageons dans un chemin grimpant la montagne entre une double haie d’agaves couvertes de liserons et de géraniums arborescents. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1041)
    • Au moment où il obliquait vers le seuil, un homme, en manches de chemise, à tête grise et de solide carrure, apparut et le dévisagea. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 370 de l’éd. de 1921)

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]