obséquiosité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de obséquieux, avec le suffixe -ité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
obséquiosité obséquiosités
\ɔp.se.kjɔ.zi.te\

obséquiosité \ɔp.se.kjɔ.zi.te\ féminin

  1. Défaut consistant à être exagérément ou artificiellement poli.
    • Ce qui chanstiquait le plus Vladi, c’était de rester assis, devant un glasse connement vide, tandis que Kader se tenait debout près de la table, avec toute l’obséquiosité d’un loufiat venant prendre une commande, mais en bien meilleure position en cas de castagne. — (Alain Demouzon, Mes crimes imparfaits, 1978)
    • — Aurais-je l’honneur de vous coiffer ? reprit Vital avec une joyeuse obséquiosité. — (Honoré de Balzac, Les Comédiens sans le savoir, 1846)
    • En fait ce n’était pas de la bonté, rien qu’un manque de virilité, et si c’en était vraiment, ce n’était guère plus sympathique, car Mihály ne se faisait pas une haute idée de la bonté. et cette obséquiosité ! Il n’y avait rien à faire, Pataki resterait toujours un commis de boutique, même s’il s’était enrichi. — (Antal Szerb, Le voyageur et le clair de Lune, 1937, page 67, édition Viviane Hamy, traduction par Charles Zaremba et Natalia Zaremba-Huszvai)
  2. (Par extension) Ensemble des paroles et des actes qui dénotent ce défaut.
    • Je suis las de ses obséquiosités.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]