obstetrix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de obstatum, supin de obsto (« se tenir devant »), avec le suffixe d’agente -trix.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif obstetrix obstetricēs
Vocatif obstetrix obstetricēs
Accusatif obstetricem obstetricēs
Génitif obstetricis obstetricum
Datif obstetricī obstetricibus
Ablatif obstetricĕ obstetricibus

obstetrix \Prononciation ?\ féminin

  1. Obstétricienne, sage-femme.
    • peperit sine obstetricis operā. — (Plaute. Cist. 1, 2, 22)
      elle accoucha sans l'aide d'une sage-femme.
    • mittere ad obstetricem. — (Ter. Ad. 3, 1, 5)
      envoyer chercher la sage-femme.
    • dixit autem rex Aegypti obsetricibus Hebraeorum quarum una vocabatur Sephra altera Phua
      praecipiens eis quando obsetricabitis Hebraeas et partus tempus advenerit si masculus fuerit interficite illum si femina reservate
      timuerunt autem obsetrices Deum et non fecerunt iuxta praeceptum regis Aegypti sed conservabant mares
      quibus ad se accersitis rex ait quidnam est hoc quod facere voluistis ut pueros servaretis
      quae responderunt non sunt hebraeae sicut aegyptiae mulieres ipsae enim obsetricandi habent scientiam et priusquam veniamus ad eas pariunt
      bene ergo fecit Deus obsetricibus et crevit populus confortatusque est nimis.
      — (Vulgata, Exodus, I, 15-20)
      Le roi d’Égypte parla aussi aux sages-femmes des Hébreux, dont l’une se nommait Séphora, et l’autre Phua.
      Il leur dit : « Quand vous accoucherez les femmes des Hébreux, si c’est un fils, faites-le mourir ; si c’est une fille, elle peut vivre. »
      Mais les sages-femmes craignirent Dieu, et ne firent pas comme leur avait dit le roi d’Égypte ; elles laissèrent vivre les garçons.Le roi d’Égypte fit appeler les sages-femmes et leur dit : « Pourquoi avez-vous agi ainsi, et avez-vous laissé vivre les garçons ? »
      Les sages-femmes répondirent à Pharaon : « C’est que les femmes des Hébreux ne ressemblent pas aux Égyptiennes : elles sont vigoureuses, et elles accouchent avant l’arrivée de la sage-femme. »
      Et Dieu fit du bien aux sages-femmes, et le peuple devint nombreux et extrêmement fort.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]