omophagie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Du latin omophagia.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
omophagie omophagies
\ɔ.mɔ.fa.ʒi\

omophagie \ɔ.mɔ.fa.ʒi\ féminin

  1. (Antiquité) (Religion) Consommation de la chair crue de la victime d’un sacrifice, dans le culte de Dionysos.
    • L’origine de l’omophagie paraît être dans les sacrifices humains que l’on aurait offerts primitivement à Dionysos ou, d’après des théories récentes, dans un rite très ancien qui consistait à dépecer une victime sacrée et à s’assimiler son caractère divin en dévorant sa chair crue. (Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines de Daremberg et Saglio)
  2. (Par extension) Action ou habitude de manger de la chair crue.
    • Le premier principe de la diététique cynique est le cru. L’ensauvagement du cynique -l’expression est de Plutarque- suppose l’omophagie comme déconstruction du système de valeurs sur lequel repose la civilisation. "Qu’est ce en effet que l’omophagie, écrit Marcel Détienne,(…) sinon une manière de refuser la condition humaine, définie par le sacrifice prométhéen et imposée par des règles de savoir-vivre qui prescrivent l’usage de la broche et du chaudron ?" (Michel Onfray; Le ventre des philosophes -1989)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]