oniroscopisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1821) Le mot, proposé dans le domaine du magnétisme animal par Étienne Félix d’Henin de Cuvillers, est construit, comme oniroscope et oniroscopie, à partir des éléments du grec ancien ὄνειρος, oneiros, (« songe ») et σκοπέω, skopeô, (« je vois, je considère »).[1]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
oniroscopisme oniroscopismes
\ɔ.ni.ʁɔs.kɔ.pism\

oniroscopisme \ɔ.ni.ʁɔs.kɔ.pism\ masculin

  1. (Désuet) Phénomène par lequel une personne voit en songe. Référence nécessaire
    • J’en reviens aux phénomènes très-naturels de psychologie, produits par l’intervention des agens[sic] physiques qui, en agissant sur notre imagination, éveillent l’âme et lui apportent des idées du dehors ; mais puisque l’action réciproque, qui a lieu entre des êtres vivans[sic], s’opère en éveillant l’imagination par le ministère des sens, soit spontanément, ainsi qu’il arrive dans l’oniroscopisme et dans l’onirobanisme (i) ou somnambulisme naturel, soit artificiellement, par les procédés du Magnétisme animal, dont la pratique tend bien évidemment à émouvoir l’imagination des personnes magnétisées, il est alors bien inutile, dans ces différentes hypothèses, de supposer un fluide occulte […] — (Étienne Félix d’Henin de Cuvillers, Exposition critique du système et de la doctrine mystique des magnétistes, page 77-78, 1822)
    • Cette brillante production dans laquelle l’auteur a traité plusieurs questions de physique et de haute métaphysique, renferme des vues neuves sur l’oniroscopisme et sur l’onirobanisme(1) ou somnambulisme, que nos magnétiseurs modernes appellent, d’après Mesmer, magnétisme animal. — (Étienne Félix d’Henin de Cuvillers, Archives du magnétisme animal, n°10, 1822, tome 4, 2e édition)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Étienne Félix d’Henin de Cuvillers, Le magnétisme éclairé ou Introduction aux archives du magnétisme animal, Notes page 134, 1820