opéra-comique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Opéra-Comique

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir opéra et comique

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
opéra-comique opéras-comiques
\ɔ.pe.ʁa.kɔ.mik\

opéra-comique \ɔ.pe.ʁa.kɔ.mik\ masculin

  1. Drame mixte qui tient de la comédie par l’intrigue, les personnages et le dialogue, et de l’opéra par les parties de chant, l’accompagnement d’orchestre et les danses.
    • J’ouvre le Kreisleriana du divin Hoffmann, et j’y lis une curieuse recommandation. Le musicien consciencieux doit se servir du vin de Champagne pour composer un opéra-comique. Il y trouvera la gaîté mousseuse et légère que réclame le genre. (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
  2. (Par extension) Ce genre de spectacle que constitue cette sorte de drame.
    • « La Dame blanche », « Le Pré-aux-clercs », « Les Noces de Jeannette » sont de charmants opéras-comiques. L’opéra-comique est un genre éminemment français.
  3. Théâtre où il se représente.


Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]