opiler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin oppilare (« obstruer ») → voir ob- et piler.

Verbe [modifier le wikicode]

opiler \ɔ.pi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) (Vieilli) Obstruer les conduits naturels.
    • ensuite de quoi la circulation du sang étant retardée et ralentie, les plus grossières parties de ce sang, s’attachant les unes aux autres, pourraient facilement lui opiler la rate, en s’embarrassant et s'arrêtant dans ses pores; et les plus subtiles, retenant leur agitation, lui pourraient altérer le poumon, et causer une toux, qui à la longue serait fort à craindre. — (Descartes, lettre à Élisabeth de Bohême, princesse Palatine)

Anagrammes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Moyen français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin oppilare (« appuyer fortement ») → voir ob- et pilare.

Verbe [modifier le wikicode]

opiler \ɔ.pi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Obstruer.
    • Ces medicamens eschauffent et opilent trop, dont les tumeurs sont rendues plus rebelles à suppuration. — (Ambroise Paré, XXIV, 38)

Références[modifier le wikicode]