ordre public

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de ordre et de public.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Invariable
ordre public
\ɔʁdʁ py.blik\

ordre public \ɔʁdʁ py.blik\ masculin singulier

  1. (Police, Politique) Ordre social, basé sur le respect des biens et des personnes, par les citoyens.
    • […] ; il s’emporta contre les coupables, parla de lois enfreintes, de perturbation de l’ordre public et de violation de la propriété privée, d’un ton qui aurait convenu au grand Alfred. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Par la nature, la forme et l'esprit de la prévention, on remonte à la pensée mère, à l'élément substantiel de ce procès innomé et stupide, où la suprématie gouvernementale, l’interprétation intolérable de l’ordre public, violent et criminalisent le droit privé et le droit commun sous le couvert de la justice. — (Hugon de Poligny, « Essai sur les institutions politiques et civiles », chap. 4, dans Un procès en révision de noblesse sous le second empire, plaidoyer de maître Pierre Antoine Berryer, Besançon : chez J. Jacquin, 1876, p. 279)
    • Mais toutes ces associations, quelles qu’elles fussent, pouvaient, dans des temps troublés, constituer un danger pour l’autorité et pour l’ordre public. — (Revue d’histoire de Lyon, volume 2, A. Rey, 1903, page 195)
    • Depuis le Protectorat il ne s’est commis qu’un seul crime passionnel, deux crimes de vengeance, et l’ordre public dont la responsabilité est confiée dans Fès-el-Bâli à des moqaddems de quartier, six par arrondissement, nommés par le Pacha sous le contrôle de l’autorité française, est rarement troublé. — (Maurice de Périgny, Au Maroc : Fès, la capitale du Nord, Paris : chez Pierre Roger & Cie, 1917, page 23)
    • Pourtant je tiens jalousement à l'avertissement lancé par Homère aux Grecs dans L'Iliade et par Tyrtée dans les Élégies: « C'est une faiblesse déraisonnable que de se décharger sur la divinité de la responsabilité d'une morale et d'un ordre public » — Dieu, Allah ou quel qu'il soit. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • Un plaignant ne peut « retirer » sa plainte. Une fois le processus amorcé, la décision appartient en bout de ligne au Procureur général du Québec qui représente la Reine, seule gardienne de l’ordre public. […] La Reine ne rigole pas avec ceux qui veulent interférer avec l’ordre public. — (Le Quotidien, 25 janvier 2007)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus ordre public figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : police.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]