orge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : örge, orgé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin hordeum, de même sens.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
orge orges
\ɔʁʒ\

orge \ɔʁʒ\ féminin

Un épi d’orge.
  1. (Botanique) Céréale à paille utilisée pour nourrir les animaux et produire de la bière et du whisky, caractérisée par un chaume noueux dont la fleur constitue un ensemble d’épis.
    • La région que nous parcourons est une vaste plaine monotone, […]. Son sol est formé d'une couche presque ininterrompue d'une terre végétale noire et grasse qui, au printemps, se couvre de blé, d’orge, de maïs, de fèves, de pois chiches. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 36)
    • Chez l’orge vêtue, la lemme et la paléole adhèrent au grain lors du battage, tandis que chez l’orge nue, le grain s'en libère. — (Ressources végétales de l'Afrique tropicale, vol.1 : Céréales et légumes secs, édition scientifique par Martin Brink & ‎Getachew Melese Belay, traduction par M. Chauvet & J. S. Siesmonsa, Fondation PROTA/Backhuys Publishers/CTA, Wagenningen (Pays-Bas), 2006, p.94)
  2. Grain que produit cette plante.
    • Le taureau doit être choisi, comme le cheval étalon, parmi les plus beaux de son espèce. […]. On lui fait manger alors de l’avoine, de l’orge et de la vesce, pour lui donner de l'ardeur et lui procurer une plus grande abondance de liqueur séminale. — (Valmont de Romare, Dictionnaire raisonné universel d'Histoire Naturelle, T.8, 3e éd., 1776, p.455)
    • On fait aussi du pain, mais d'une digestion assez difficile, avec du seigle, de l’orge et même de l’avoine ; […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.117)
    • Le chameau remplace, au Maroc, le chemin de fer et les voitures. […]; il se nourrit des herbes qu'il parvient à happer le long de la route; à l'étape, on lui donne de la paille ou du fourrage vert et une ration d’orge tous les trois jours. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 330)


Note[modifier]

Le nom orge est du féminin, sauf dans les expressions orge mondé, orge perlé, orge carré[1].

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus orge figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bière (boisson).

Traductions[modifier]

Hyperonymes[modifier]

(simplifié)

Anagrammes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France  : écouter « orge [ɔʁʒ] »

Voir aussi[modifier]

  • orge sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier]