ouaouaron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1632).Emprunt au wendat (langue iroquoienne aussi nommée huron) ouaron (« grosse grenouille »), probablement une onomatopée dans cet idiome en raison du coassement particulier du batracien.
Attesté depuis le XVIIe siècle en Acadie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ouaouaron ouaouarons
\wa.wa.ʁɔ̃\
Ouaouaron.

ouaouaron \wa.wa.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Louisiane) (Canada) Grosse grenouille verte d’Amérique du Nord dont le coassement s’apparente au beuglement d’une vache.
    • Mais bientôt, plus loin, près de la rivière, les grenouilles et les ouaouarons firent un grand concert. (Damase Potvin, La rivière-à-Mars, Totem, 1934, p. 178)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Ce mot est l’un des seuls de la langue française, avec le nom commun youyou(s) et les flexions rougeoyaient et langueyaient, à comporter six voyelles consécutives.

Prononciation[modifier le wikicode]

Note : Il n’y a ni élision, ni liaison : le ouaouaron (\lə.wa.wa.ʁɔ̃\), les ouaouarons (\le.wa.wa.ʁɔ̃\).

Références[modifier le wikicode]

  • « ouaouaron », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  • Denis Dumas, Nos façons de parler, Presses universitaires du Québec, 1987
  • Bulletin des recherches historiques, Société des études historiques, 1900
  • Louis Tardivel, Répertoire des emprunts du français aux langues étrangères, Éditions du Septentrion, 1991
  • Beau Dommage, Harmonie du soir à Châteaugay, Rideau, 1995

Voir aussi[modifier le wikicode]