outplacement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l'anglais outplacement.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
outplacement outplacements
\awt.plas.mɑ̃\

outplacement \awt.plas.mɑ̃\ ou \ut.plas.mɑ̃\ masculin

  1. (Anglicisme) (Économie) Replacement externe d’une personne menacée de licenciement.
    • Au cas où des licenciements collectifs contraints ne pourraient être évités, des dispositions plus favorables que le minimum légal requis par la législation du pays concerné seront recherchées. En cas de perte d’emploi, un accompagnement spécifique pourra être proposé aux salariés concernés afin de faciliter leur recherche d’un nouvel emploi (outplacement, cellule de reclassement, formation…). — (Électricité de France, Accord sur la Responsabilité Sociale du Groupe EDF, 25 janvier 2009. Article 6, p. 79)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De outplace (« placer dehors ») avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
outplacement
\Prononciation ?\
outplacements
\Prononciation ?\

outplacement \Prononciation ?\

  1. (Économie) Replacement externe.

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • outplacement sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais outplacement.

Nom commun [modifier le wikicode]

outplacement \Prononciation ?\

  1. (Anglicisme) Outplacement, reclassement.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 90,1 % des Flamands,
  • 83,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]