outre-tombe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir outre- et tombe.

Nom commun [modifier]

outre-tombe \utʁ.tɔ̃b\ masculin au singulier uniquement (singulare tantum)

  1. Ce qu’il y aurait après la mort.
    • Puisqu’il existe une responsabilité d’outre-tombe, faites-nous connaître sa forme. Irons-nous en paradis, en enfer, en purgatoire, ou éprouverons-nous quelqu’une des transformations avilissantes ou glorifiantes dont il est parlé dans d’autres religions ? Pour connaître la forme de la responsabilité d’outre-tombe, il faudrait que je reconnusse les formes ou du moins quelques-unes des formes que Dieu peut donner à sa volonté en dehors de ce monde, c’est-à-dire que je fusse plus qu’un homme, et alors vous ne me comprendriez pas. (Hippolyte Dumas de Lamarche, La Politique et les religions : Études d’un journaliste, Pagnerre, Libraire-Éditeur, Paris, 1859)
    • C’est la négation de la création, de la providence, de l’ordre du miracle et de la grâce, à quoi se joignent la négation de l’immortalité individuelle des âmes et l’inexistence des sanctions d’outre-tombe. (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Profondément obsédée par les problèmes de l’au-delà, toujours inquiète des mystères d’outre-tombe, l’âme bretonne ne peut se passer de méditer leur explication. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]