pénitencier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de pénitence, avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pénitencier pénitenciers
\pe.ni.tɑ̃.sje\

pénitencier \pe.ni.tɑ̃.sje\ masculin

  1. (Religion) Prêtre commis par l’évêque pour absoudre des cas réservés.
    • M. Pierre-Nicolas Anot, prêtre, docteur en théologie, chanoine, théologal et grand-pénitencier de Reims, est mort le 21 octobre dernier, âgé de près de 61 ans. — (L'Ami de la religion et du roi : journal ecclésiastique, politique et littéraire, n° 964,‎ 5 novembre 1823, page 397.)
  2. (Prison) Prison ; établissement de détention.
    • Les forçats ne boivent pas de vin. Pourtant on avait toléré, dans le pénitencier de l'île Nou, qu'un gardien établît une buvette dans laquelle sa femme vendait à boire aux gens de l'île qui possédaient une autorisation. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Fernando de Noronha étant le bagne brésilien de l’État de Pernambuco, nous obtenons du directeur du pénitencier que deux cents forçats soient mis à notre disposition. — (Jean Mermoz, Mes Vols, p.90, Flammarion, 1937)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin pénitencier
\pe.ni.tɑ̃.sje\
pénitenciers
\pe.ni.tɑ̃.sje\
Féminin pénitencière
\pe.ni.tɑ̃.sjɛʁ\
pénitencières
\pe.ni.tɑ̃.sjɛʁ\

pénitencier \pe.ni.tɑ̃.sje\ masculin

  1. Relatif à la prison.
    • Les autorités pénitencières assurent qu’il s’est suicidé mais sa famille évoque un meurtre. — (Cinq suspects avouent avoir violé la touriste suisse, canoe.ca, 17 mars 2013)
    • Le requérant a obtenu un congés de fin de semaine mais n’est jamais retourné. Il fut appréhendé quatorze ans plus tard sans qu’aucun effort particulier des autorités pénitencières soit exercé. — (Alain Dubois, Philippe Schneider, Code Criminel et lois connexes annotés 2008, Publications CCH Ltée)
    • C’était le seul centre pénitencier pour femmes avec le niveau de sécurité 1 et si Lisbeth avait atterri là, c’était uniquement parce que le chef du système pénitentiaire en Suède, Ingmar Eneroth, avait assuré que c’était l’endroit le plus sûr pour elle au vu des menaces qu’avaient à la dois la Säpo et le service de renseignements français, la DGSE. — (David Lagercrantz, La fille qui rendait coup pour coup (Millénium tome 5), chapitre 4, page 38, dans la traduction de Hege Roel-Rousson, éditions Actes Sud, collection « Actes noirs », 2017.)

Notes[modifier le wikicode]

  • Il s’agit ici du substantif mis en apposition avec valeur d’adjectif, employé principalement au Canada, en lieu et place de l’adjectif pénitentiaire,

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]