pépère

From Wiktionnaire
Jump to navigation Jump to search

Français[edit source]

Étymologie[edit source]

(XIXe siècle) De père par le redoublement hypocoristique de la syllabe initiale qui sert pour former des mots dont le caractère péjoratif est euphémisé ; voyez bébête, cucul, guéguerre, etc.

Nom commun [edit source]

Singulier Pluriel
pépère pépères
\pe.pɛʁ\

pépère \pe.pɛʁ\ masculin

  1. (Familier) Grand-père, père.
    • T’embrasses pas ton pépère ?!
  2. Homme d’un certain âge.
  3. Homme ou enfant placide.
    • Clémentine : Oh ! Qu’il aimait donc bien qu’on le bécote à son coucou, le gros pépère ! — (Feydeau, Dame Maxim’s, 1914)
    • Il s’déplace avec sa camionnette, en pépère, et son commerce aux yeux des flics c’est d’trimballer des peaux d’lapin. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  4. (Par extension) Animal plutôt placide.
    • Sortir pépère [un chien] de l’ascenseur et se retrouver la truffe sur le derrière d’Athéna [une chienne], ça n’arrive pas tous les jours. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 77)
  5. (Familier) Soldat de l’infanterie territoriale.

Synonymes[edit source]

Antonymes[edit source]

Grand-mère :

Traductions[edit source]

Adjectif [edit source]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pépère pépères
\pe.pɛʁ\

pépère \pe.pɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Tranquille, confortablement installé dans la vie, débonnaire. → voir peinard
    • Car Montpellier, hors la session universitaire où la nuée virevoltante des étudiants envahissait et rendait vie et bruyance, rompant avec la somnolence habituelle de ma douce et égocentrique ville, restait figée dans un train-train « pépère ». — (Michel Reynaud, Elles et eux et l’Algérie, Éditions Tirésias, 2004, p. 11)
    • Mais sous un aspect apparemment lisse et presque pépère, le président du PSG est un véritable monomaniaque. Un toqué du ballon rond. Fou de foot et fier de l’être. — (Le Figaro, 6 janvier 2007)
  2. Tranquille, confortable, qui n’est pas astreignant, qui ne présente pas de difficultés majeures.
    • Oh! vous savez, vous ne seriez pas prévenu, vous vous douteriez pas des opérations qui s’y goupillent. C’est pépère, même coquet et bien propre; vous verrez, ça vous épatera. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Des flâneurs avaient fait halte sous l’arche de pierre ; le son des transistors que certains d’entre eux avaient emporté, quand ce n’était pas des télés portables, se mêlait aux clapotements de l’eau contre les pierres du quai, aux claques régulières des vagues nées du sillage des bateaux, aux bourdonnements pépères du moteur de ces bateaux. — (Pierre Pelot, La Guerre olympique, 1980, page 122)
    • Une pension pépère, un boulot pépère.

Synonymes[edit source]

  1. peinard

Traductions[edit source]

Adverbe [edit source]

Adverbe
pépère
\pe.pɛʁ\

pépère \pe.pɛʁ\

  1. (Familier) Tranquillement, paisiblement.
    • Avec tous ces radars et tous ces gendarmes sur la route, maintenant, je roule pépère.

Synonymes[edit source]

  1. peinard

Traductions[edit source]

Prononciation[edit source]

Voir aussi[edit source]

Références[edit source]