pétiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1453) De pet et du suffixe -iller.

Verbe [modifier le wikicode]

pétiller \pe.ti.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Éclater avec un petit bruit réitéré et en sautant.
  2. (Par extension) Jeter une sorte d’éclat en faisant un léger bruit.
    • Le vin de Champagne pétille dans le verre.
  3. (Figuré) Être vif et étincelant.
    • Ses yeux pétillent.
  4. (Figuré) Manifester de l’ardeur, l’impatience, de la joie, etc.
    • Le sang lui pétille dans les veines. - Pétiller d’ardeur, d’impatience, de joie, etc.
  5. (Figuré) Pétiller de faire quelque-chose : avoir grand-envie de le faire, avec, dans la mine, dans le comportement, une influence de l'impatience de le faire.
    • Depuis que ces régiments de noblesse escadronnent à dix lieues d'ici, le baron pétillait de s'y joindre ; il gémissait de votre scrupule à le retenir. — (Stella Blandy, L'arrière-ban, chapitre II, dans Saint-Nicolas – journal illustré pour garçons et filles, 23 novembre 1893, Librairie Charles Delagrave, Paris, 1893, p. 828)
    • À la droite de Georges, madame Bokanowski pétillait de converser. — (Roger Peyrefitte, Les juifs, deuxième partie, chapitre II ; Éditions Flammarion, Paris, 1965, page 103.)
  6. (Figuré) Avoir, montrer, annoncer ce qui est vif et brillant, en parlant de l’esprit.
    • Pétiller d’esprit,
    • Cet enfant pétille d’esprit.
    • Son style pétille d’esprit.
    • Ses yeux pétillent de contentement.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]