palefroi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin paraveredus (« cheval de poste »), composé du grec ancien pará « à côté de » et d’un mot gaulois comparable au gallois gorwydd « coursier, cheval rapide ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
palefroi palefrois
\pal.fʁwa\

palefroi \pal.fʁwa\ masculin

  1. (Moyen Âge) Cheval de marche et aussi de parade, opposé à destrier.
    • Ils plaignent le pèlerin attardé qui rencontre le roi Pialus et la reine Wilberta, car c’est l’heure où le roi mène boire son palefroi de vapeurs au Rhin. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • La selle et la housse du superbe palefroi étaient abritées d’une longue couverture qui tombait presque jusqu’à terre. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Moyen Âge) Cheval monté par les dames.

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Variante orthographique de palefreid.

Nom commun [modifier le wikicode]

palefroi \pa.lə.froj\ masculin

  1. Palefroi.
    • Un noir palefroi baucent.