pamphlétaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De pamphlet avec le suffixe -aire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pamphlétaire pamphlétaires
\pɑ̃.fle.tɛʁ\

pamphlétaire \pɑ̃.fle.tɛʁ\ masculin

  1. (Péjoratif) Auteur de pamphlets.
    • Le roi, en 1837, ne put parvenir à faire doter le duc de Nemours : le pamphlétaire Cormenin avait trop vigoureusement attaqué cette dotation. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Le pamphlétaire de la France Juive peut se vanter d’avoir trouvé le bon coin et le bon endroit. — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs , Joseph Victorion et Cie, 1906)
    • En littérature, le pamphlet a cédé la place à l'essai. L'essayiste sème sa pensée dans les sillons qu'a creusés la mode. Le pamphlétaire laboure à côté. C'est mal vu. — (Philippe Tesson, en avant-propos de « André Malraux ou le temps du silence » par André Brincourt, 1966)

Adjectif [modifier le wikicode]

pamphlétaire \pɑ̃.fle.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif au pamphlet.
    • Sur le plan des idées comme sur celui de la technique, le côté satirique et pamphlétaire de Candide n’est que le masque d’une recherche authentique où l’homme, liquidant illusions et chimères, parvient tant bien que mal à se réinventer. — (Jacques Van den Heuvel, préface de « Candide », 1992)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]