pampre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : pampré

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin pampinus (« rameau de vigne ») qui donne, en ancien français pampe, « pétale ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pampre pampres
\pɑ̃pʁ\
Un chrisme entouré de pampres. (2)

pampre \pɑ̃pʁ\ masculin

  1. Branche de vigne avec ses feuilles et ses grappes.
    • La fumée d’une cheminée s’élève entre les sarments et le pampre naissant d’une vigne. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Quand Miette riait, renversant la tête en arrière et la penchant mollement sur son épaule droite, elle ressemblait à la Bacchante antique, avec sa gorge gonflée de gaieté sonore, ses joues arrondies comme celles d’un enfant, ses larges dents blanches, ses torsades de cheveux crépus que les éclats de sa joie agitaient sur sa nuque, ainsi qu’une couronne de pampres. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 16-17)
    • Des coteaux d’Arbois, de Poligny et de Salins, descendait, chaque automne, avec les cuves pleines, le beau vin couleur peau d’oignon, jailli des grappes de poulsard, et les vignerons à rouge trogne bénissaient le Seigneur dont le bon soleil gorgeait de vie les pampres vigoureux et emplissait leurs futailles. — (Louis Pergaud, La Disparition mystérieuse, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] on ne voit point, à travers une enfilade d’arcs sombres où s’entrelacent le pampre, le lierre et l’églantine, resplendir au loin les lignes immuables des montagnes, qui se découpent sur le ciel argenté. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 254)
    • Avec le pampre de la vigne
      Un bout de cotillon lui fis
      Mais la belle était si petite
      Qu’une seule feuille a suffi.
      — (Georges Brassens Dans l’eau de la claire fontaine, sur l’album Le temps ne fait rien à l'affaire, 1961)
  2. (Architecture) Ornement d’architecture imitant une branche de vigne avec ses feuilles et ses grappes.
    • Une fort belle grille, agrémentée d'une décoration dix-huitième de pampre et de raisin, protégeait les carreaux. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]