panacée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin panacea, issu du grec ancien πανάκεια, panákeia (sens identique) de πανακής, panakếs (« qui guérit tout »), composé de πᾶν, pan (« tout ») et ἄκος, ákos (« remède »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
panacée panacées
\pa.na.se\

panacée \pa.na.se\ féminin

  1. Remède universel capable de guérir tous les maux aussi bien corporels que mentaux.
    • Invinciblement, ils lui apparaissaient, ainsi qu'au moyen âge, cultivant des simples, chauffant des cornues, résumant dans des alambics de souveraines panacées, d'incontestables magistères. (Joris-Karl Huysmans, A rebours (1884), impr. Auguste Lepère, Les Cent Bibliophiles, Paris 1903, p. 165-166)
  2. (Figuré) Solution miracle à un problème.
    • Raisonnant à côté de la logique, on a considéré le pur sang anglais comme une panacée, et on a voulu s’en servir pour porter remède à tous les maux et faire avec lui des chevaux de tout acabit. (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)

Note[modifier]

Dans la neuvième édition de son dictionnaire, l’Académie française relève: « Panacée contenant l’idée d’universalité, l’expression Panacée universelle constitue un pléonasme ».

Traductions[modifier]