panage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) De l’ancien français pasnage, lui-même du latin pascere "paitre".
(Nom 2) Dérivé de paner avec le suffixe -age.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panage panages
\pa.naʒ\

panage \pa.naʒ\ masculin

  1. Action de faire paître des porcs dans les sous bois.
  2. (Droit féodal) Droit ou permission de mener les porcs à la glandée dans une forêt.
    • Il ne faut point permettre le panage lorsqu'il y a peu de gland, afin de conserver les bois, qui sont le bien le plus solide des Seigneurs, & n'y jamais souffrir ni chèvres, ni moutons. — (L'agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panage panages
\pa.naʒ\

panage \pa.naʒ\ masculin

  1. (Cuisine) Action de paner un aliment.
    • Le poisson devrait être soit complètement ou en partie décongelé avant la cuisson pour permettre le panage. — (Office de commercialisation du poisson d'eau douce du Canada, « Préparation et manutention du poisson d'eau douce », 2008)
  2. (Cuisine) Résultat de cette action.
    • Les morceaux de poissons peuvent être panés avec une pâte à levure pour un panage épais, égal et croustillant ou pané avec des miettes donnant une croûte plus mince et croquante. — (Office de commercialisation du poisson d'eau douce du Canada, « Préparation et manutention du poisson d'eau douce », 2008)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]