pandour

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1664) Du hongrois pandúr
(sens 1) de Pandur, nom d’un village de Hongrie, au sud de Kalocsa, où le premier contingent de ces troupes fut levé au XVIIe siècle [1].
(sens 2) Emprunt hongrois au croate pudar (« garde champêtre », « garde »), les régiments de pandours étant levés en Slavonie [2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pandour pandours
\pɑ̃.duʁ\

pandour \pɑ̃.duʁ\ masculin

  1. Soldat d’une milice irrégulière, recrutée parmi les Esclavons, qui faisait partie de l’armée hongroise ; homme d’armes à la solde des pachas turcs.
    • Jérôme Weiss, devenu landgrave de Hütten pendant la guerre de Trente ans, mais qui n'était qu'un pandour. — (Gobineau, Pléiades, 1874, p.96)
    • Eh bien Rosine, tu ne sais pas ce que c'est que le courage ? Le héros antique, le preux chevalier, l'indomptable paladin, le belliqueux pandour, le lion ! le lion ! tu ne sais pas ce que c'est que le lion ? — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
  2. (Figuré) Homme dont les manières sont rudes et brutales.
    • C’est un pandour, un vrai pandour, avec des manières de pandour.

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • pandoure sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

  1. « pandour », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. Trenck's Pandurs sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg