panneresse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Soit dérivé de pan [1] avec le suffixe latin -aricius via la forme panerece [2].
Soit dérivé de panneau [3].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panneresse panneresses
\pa.n(ə).ʁɛs\
Appareil en paneresses.

panneresse \pa.n(ə).ʁɛs\ féminin

  1. (Maçonnerie) Pierre ou brique placée dans un mur de manière à laisser voir sa longueur et sa hauteur.
    • Mettre des pierres alternativement en panneresse et en boutisse — (Legoarant cité dans Littré)
    • Les murs extérieurs de la tour alternent boutisses et panneresses en très gros blocs taillés à double marge très bien ajustés. [...] Les murs intérieurs, qui présentent panneresses et boutisses sans ordre, divisent l’espace en six pièces, accessibles par des portes. — (Ambre Peron-d’Harcourt, Édifices ruraux à tour de Palestine hellénistique : parallèles à Qumrân, Syria, archéologie, art et histoire, n°91, 2014.)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Adolphe Hatzfeld, Arsène Darmesteter, Antoine ThomasDictionnaire général de la langue française du commencement du XVIIe siècle à nos jours, Delagrave, Paris, 1890-1893 → consulter le tome I (A-F) ou le tome II (G-Z)
  2. Antoine Thomas, Nouveaux essais de philologie française, page 91, 1904, Bouillon
  3. « panneresse », Larousse.fr, Éditions Larousse 2009
  4. Collectif, Ardenne herbagère, page 248, 1992, Pierre Mardaga