papauté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIVe siècle) Dérivé de pape d’après royauté ou corruption du moyen français papalité.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
papauté papautés
\pa.po.te\

papauté \pa.po.te\ féminin

  1. (Christianisme) Dignité de pape.
    • Au cours d’un Xe siècle troublé, évêques et abbés, […], prétendent mettre l’Église et ses biens hors (et au-dessus) du monde des laïcs, […] ; la papauté parvient elle-même au XIe siècle à s’extraire du contrôle impérial. — (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
  2. (Par extension) (Christianisme) Pouvoir central de l’Église catholique romaine.
    • Le commencement de cette époque [le moyen âge] est marqué en Europe par une crise sociale, de laquelle sortent tout à la fois les communes, l’organisation complète de la féodalité et de la papauté, les idiomes modernes de l’Europe, l’architecture appelée gothique. (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française au moyen-âge, Revue des Deux Mondes, 1839, tome 19 )
    • Mais, Messieurs, la Papauté s’abuse, si elle s’imagine nous amener par ce procédé comminatoire à quelque acte de résipiscence. (Discours d’Émile Combes à Auxerre, 4 septembre 1904)
  3. (Christianisme) Suite historique des Papes.
    • Histoire de la papauté.
  4. (Christianisme) Temps pendant lequel un pape a occupé le Saint-Siège.
    • Ce changement s’est produit pendant sa papauté.
    • Sa papauté n’a été marquée par aucun événement.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]