papilloter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dénominal de papillote[1].

Verbe [modifier le wikicode]

papilloter \pa.pi.jɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Trembler, en parlant d'une lumière qui n’est pas fixe, constante, ou qui est de couleurs trop vives et trop diverses qui par leur rapprochement troublent la vue.
    • Au bas de la terrasse papillotent aux yeux les toits bruns et luisants des maisons, et les clochers des couvents et des églises, à carreaux de faïence verte et blanche disposés en damiers ; au delà, l’on aperçoit les collines rouges et les escarpements décharnés qui forment l’horizon de Tolède. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  2. Être empêché de se fixer sa vue sur les objets, à cause d'un mouvement incertain et involontaire.
    • Je ne sais pas s’il faut attribuer cet effet à la traduction ; mais le cœur me tournait, les yeux me papillotaient, je n’ai pas pu continuer. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • M. Hyacinthe se trouve là sur un terrain glissant. Peu à peu il perd pied. Son regard papillote. Il essuie les verres de ses lunettes comme si ceux-ci en étaient responsables. Arlette constate qu’il a les yeux tout petits et tout drôles. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, pages 155-156)
    • M. Ulysse avance sa grosse lèvre, fait papilloter ses yeux ; c’est ce qu’il appelle sourire. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 257)
    • Il releva ses lunettes d'acier sur son front totalement chauve et ses yeux papillotèrent : […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. Aller d’un objet à un autre, d’une personne à une autre sans s’arrêter à aucune, comme un papillon qui volète.
    • Kiki avait seize ans, une voix pointue et papillotait comme les gosses tout autour de vos jambes. — (Charles-Louis Philippe, Bubu de Montparnasse, 1901, réédition Garnier-Flammarion, page 152)
  4. (Figuré) Se dit d’une image, d’un tableau qui fatigue les yeux par des lumières également brillantes et des couleurs également vives.
    • C’est indécent la façon dont Colombe se comporte face aux garçons : elle met des décolletés, elle tangue du cul, elle papillote, elle rit trop fort, elle boude, elle bécote, elle frôle, elle tripote ses longs cheveux, elle roucoule, elle se trémousse. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 56)
  5. (Par extension) Se dit du style, lorsque les expressions brillantes y ont été répandues avec excès.
    • Ce style papillote.
  6. (Imprimerie) Se dit d'une feuille imprimée, lorsque le caractère a marqué double ou a laissé de petites taches noires aux extrémités des pages et des lignes.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]