parémie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien παροιμία, paroimía (« proverbe »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parémie parémies
\pa.ʁe.mi\

parémie \pa.ʁe.mi\ féminin

  1. (Linguistique) Énoncé autonome, stable, bref et généralement didactique.
    • Pas un mot qu’il ne prononçât, pas un geste qu’il n’accomplît, sans qu’il fût dicté, ce mot, décidé, ce geste, par quelque parémie1.
      1. Les personnes ignoreuses du sens du mot
      parémie, n’ont qu’à se procurer un bon dictionnaire et chercher à la lettre P.
      — (Alphonse Allais, Œuvres posthumes, année 1900, Robert Laffont, Paris, 1990)
    • Le proverbe est une parémie qui se caractérise par une thématique générique, un sens idiomatique, une structure généralement binaire, des éléments mnémotechniques, une portée universelle, une morphosyntaxe parfois archaïque : Pierre qui roule n'amasse pas mousse / Âne d'Arcadie, chargé d'or, mange chardon et orties. — (Julia Sevilla Munoz, « Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol », Langages (2000) 34/139, page 101 [98-109])
    • Nous considérons qu'il existe un archilexème qui englobe les proverbes et les termes connexes : la parémie.
      La parémie est, d'après nos études, un énoncé mémorisé en compétence qui se caractérise par la brièveté, la fonction utilitaire et didactique (fournir un enseignement) et l'enchâssement dans le discours.
      — (Julia Sevilla Munoz, Les proverbes et phrases proverbiales français, et leurs équivalences en espagnol, ‎2000, dans Langages, 34e année, n° 139, (2000), La parole proverbiale, pp.100-101)

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Le terme regroupe les proverbes, sentences, axiomes et adages.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]